Weissmies (4017 mètres)

Weissmies (4017 mètres)

Le Weissmies et sa vallée sont une destination superbe pour la découverte des sommets de plus de 4000 mètres dans l’ambiance du haut Valais.

La vallée de Saas

La vallée de Saas depuis Saas Almagel
La vallée de Saas depuis Saas Almagel

 

La vallée de Saas est une vallée latérale de la partie germanophone du canton du Valais en Suisse. Elle s’étend du barrage du Mattmark jusqu’à Stalden où elle rencontre la vallée de Zermatt. Ces deux vallées ont la seconde concentration de sommets de plus de 4000 mètres dans les Alpes après le massif du Mont-Blanc.

 

 

 

 

 

 

Le Weissmies

Le Weissmies est un des sommets les plus populaires dans la vallée de Saas. En dialecte suisse allemand le sommet signifie « mousse blanche » ce qui illustre bien la belle calotte glacière du sommet. La première ascension est faite en août 1855 par les guides locaux Jakob Christian Heusser et Peter Joseph Zurbriggen.

IMG_3431  IMG_3410IMG_3414

 

 

 

 

 

 

1. La voie normale (Versant NW)

Le départ se fait du village de Saas Grund où l’on prend les remontées mécaniques de Kreuzboden puis de Hohsaas pour aller dormir à Hohsaashütte. Il est possible de faire la course à la journée avec un départ tôt de Saint-Gervais.

Depuis le refuge Hohsaashütte l’ascension de la voie normale du Weissmies commence par la traversée d’un large plateau à 3200 mètres. La partie la plus difficile est une montée dans un dédale de séracs sous la calotte glacière qui nous mène à un col à 3800 mètres. La suite est très esthétique avec l’ascension de l’arête jusqu’au sommet.

IMG_3437IMG_3423IMG_3435

 

 

 

 

 

 

 

2. L’arête nord

C’est une des plus belles voies d’ascension du Weissmies. De la Weissmieshütte (2726 mètres) on suit le sentier qui mène à Hohsaas (3000 mètres). Ensuite il faut rejoindre les éboulis pour atteindre le Holaubgletscher et traverser les crevasses en direction du Lagginjoch (3499 mètres).

Du col, on suit l’arête nord en restant au mieux sur le fil. Lorsque le rocher se redresse, on atteint le passage clé en escalade (4b), il est bien protégé par des spits et une broche métallique. On gagne le point 3722 mètres pour se tenir à gauche tant que le rocher est mauvais. L’escalade gagne en intérêt avec la traversée des gendarmes (4a) sauf un que l’on contourne par la gauche. Très beau passage au niveau du Ross que l’on traverse aussi par le fil (3c) équipé avec des pitons. A partir du point 3830, les difficultés diminuent et on atteint le sommet par la neige.

 

3. La traversée du Weissmies (arête SE)

La traversée du Weissmies est une course rocheuse et glaciaire peu difficile et  souvent parcourue. Au départ de Saas Almagel, la première journée se déroule avec l’approche en direction du refuge Almagellerhütte dans une vallée sauvage.

Au départ de la cabane on remonte une sente balisée (bleu et blanc) qui mène au col Zwischbergenpass à 3268 mètres. On escalade l’intégrale de l’arête en rejoignant la double pointe rocheuse ocre, puis une tour grise se contournant par la gauche. L’arête se redresse ensuite et nécessite de grimper. On reste sur le fil de l’arête où le rocher est plus sain. C’est de l’escalade facile, 2b au plus facile, 3c parfois dans les courts murs. Vers 3950 mètres, l’arête redevient neigeuse et mène à l’antécime, puis devient effilée jusqu’au sommet du Weissmies.

IMG_3382IMG_3411IMG_3408

4. Le coin du Haut-Valaisan

Les refuges :

Les remontées mécaniques :