Ski sauvage au fond du Valmontjoie

Ski sauvage au fond du Valmontjoie

Ski sauvage au delà du Bonhomme

En ces temps anticycloniques, il faut bien accepter de fournir un petit effort pour trouver des espaces vierges. Ayant un peu de temps, avec Nadège, Nico et Donatien, nous avons choisi de passer une nuit au refuge de la Croix du Bonhomme afin d’y quérir un peu de quiétude.

Monter au refuge du Bonhomme en ski de randonnée

Si bien sûr on peut partir de notre dame de la gorge en peaux de phoque, Il est plus agréable de partir du col du Joly via les remontées des Contamines-montjoie.

Le forfait randonneur nous permet moyennant une quarantaine de minutes d’efforts de rejoindre le col de la fenêtre. De là en festonnant habilement, nous pouvons skier jusqu’à nous retrouver à à peine 10mn de plan Jovet. On gagne ainsi une petite heure et beaucoup de plaisir…Après un pique-nique au soleil à plan Jovet nous reprenons notre route vers col du Bonhomme. En passant au pied de la tête nord des fours on imagine le potentiel énorme de ski dans les faces qui nous surplombent. Arrivés au col, une grande traversée dans des pentes à ne pas traverser par conditions instables nous mène au refuge de la Croix du Bonhomme.

Le refuge situé à près de 2500m domine le paysage vers le sud et l’ouest. La Tarentaise est juste devant nous, et nous captons de notre perchoir les rayons du soleil jusqu’aux derniers.

Refuge d’hiver du bonhomme

Le refuge d’hiver du bonhomme n’est pas gardé, mais il fait partie des refuges ou il fait bon vivre même en hiver.

Equipé d’un poêle de deux feux à gaz ainsi que de quelques gamelles et couvert, on peut y passer une ou deux nuit relativement confortablement. Bien sur il suffirait de peu pour améliorer sensiblement le confort, en effet la réserve de bois ne suffit jamais pour durer tout l’hiver ce qui peut rendre le séjour assez rustique! Quelques assiettes et couverts en plus ainsi qu’un ou deux torchons et éponges ne serait pas du luxe sans forcément faire exploser le budget du club alpin…

Il ne faut pas trop se plaindre non plus, cela fait bien souvent partie du jeu pour faire du ski sauvage. Nous ne sommes pas seul au refuge. Deux autre groupes profitent de l’anticyclone pour se balader dans ce secteur peu accessible à cette période en général. Les tables étant à coté du poêle la soirée est agréable et peut durer un peu. Nous ne veillons pas non plus jusqu’à point d’heure, car devant rentrer pas trop tard en vallée nous avons prévu un départ matinale

Ski sauvage dans la vallée des Glaciers

Nous partons à la fraiche avec le jour qui se lève. Une première courte montée nous permet de rejoindre la Tête Nord des Fours avec le lever du soleil. De là nous nous laissons glisser dans la vallée des glaciers dans des pentes est où la neige est restée froide et ou le vent ne l’a pas trop travaillée. Des pentes peu raides et larges , le ski au soleil est facile.

Après cette mise en bouche matinale, nous pouvons attaquer la monté au col d’enclave. Autour de nous nous apercevons une poignée de traces dans toute la vallée, l’ambiance est sauvage. La monté au col d’enclave malgré un dénivelé modéré est assez longue du fait de la distance à parcourir. L’ambiance est douce, la solitude des lieux est apaisante.

Arrivé au col la perspective sur les pentes nord du col d’Enclave est pour le moins plongeante. Les premiers virages avoisinent les 40°. La présence de quelques cailloux dans le haut de la pente pousse à la vigilance, mais très vite la pente devient plus raisonnable et s’élargit. La neige un peu dure dans le haut devient poudreuse et les courbes s’enchainent et s’allongent. De nombreuse variantes étant possible chacun skie sa ligne et nous nous réunissons en bas des grands champs de neige…

Arrivésau lacs Jovet il ne nous reste plus qu’a nous laisser glisser jusqu’au Contamines-Montjoie dans ce terrain bien connu!

 

 

 

 

 

Bienvenue sur notre site

En cette période difficile notre équipe est toujours à votre écoute du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 18h au +33 (0)4 50 47 76 55 et par e-mail : contact@guides-mont-blanc.com.

N'hésitez pas à nous appeler pour monter ensemble vos projets de ski et d'alpinisme.

À très vite sur les hauteurs !

close-link