La brèche Puiseux

La brèche Puiseux

La traversée de la brèche Puiseux est un superbe itinéraire de ski de montagne varié dans un cadre grandiose.

Praticable dès le mois de janvier dès que les glaciers sont bien bouchés et la neige stabilisée en altitude et jusqu’au mois de Mai tant que l’enneigement sur la Mer de Glace est suffisant.

On peut le parcourir à la journée en prenant la première benne de l’aiguille du midi mais cela impose de tenir l’horaire et une température pas trop printanière. Le plus sympa étant de combiner la brèche Puiseux avec une rando dans la Vallée Blanche la veille, (col d’Entrève, combe de la Vierge par exemple) en dormant au refuge du Requin. Cela permet de bien profiter du secteur tout en évitant le stress de la première benne et du monde dans l’itinéraire et de s’offrir une soirée bien sympa dans la tranquillité du soir au refuge du Requin !

Montée du glacier des Périades

L’itinéraire début par la descente de la Vallée Blanche par plusieurs itinéraires possibles pour arriver à la « Salle à Manger » un plat sur le glacier, au pied des impressionnants séracs du Géant. De là on début la montée en peaux par la rive droite du glacier des Périades où l’on va pouvoir réviser les conversions, le passage étant parfois étroit ! Ensuite la pente s’adoucit et va nous mener à la rimaye du couloir terminale vers 3200m. On fixe les skis sur le sac, les crampons aux pieds on s’encorde et c’est parti pour la montée du couloir d’environ 250m à 45° maximum.

Descente du glacier du Mallet

Au sommet la vue s’ouvre sur le bassin de Leschaux, de Talèfre et bien sûr les Grandes Jorasses. On est à quelques mètres du bivouac des Périades, qu’il est possible d’aller visiter par un petit détour sur l’arête (quand celui-ci sera réhabilité car il a été endommagé par la canicule de l’été 2019… !). De la brèche on prend pied sur le glacier du Mallet par 2 rappels de 25m dans un couloir.

Le ski peut recommencer et on s’offre toute la descente du glacier du Mallet sous l’immense face Nord des Grandes Jorasses que cette itinéraire permet d’observer de très près ! Deux options permettent de regagner le plat du glacier de Leschaux avec, selon les conditions, un beau couloir assez raid dans l’axe ou un crochet sur le glacier à droite encore plus proche de la face nord.

Descente du glacier du Mallet

On termine cette fabuleuse descente par l’itinéraire classique de la Vallée Blanche que l’on rejoint au début de la Mer de Glace, jusqu’à Chamonix ou au Montenvert !

Cette course de ski de montagne nécessite une bonne pratique du ski de rando (maitrise des conversions) et un bon niveau de ski. Une expérience en cramponnage sera bien utile, le rappel quant à lui est peu impressionnant et ne demande pas d’expérience particulière encadré par un guide. Le dénivelé à la montée n’est pas énorme, environ 1000m, mais avec l’altitude et les skis sur le dos à la fin cela en fait une journée assez physique où il faudra garder des jambes pour profiter au total des 3000 m de descente !