Glacier du Mont Mallet à ski

Glacier du Mont Mallet à ski

GLACIER DU MONT MALLET À SKI

TRAVERSEE  DE ROCHEFORT ET DESCENTE PAR LE GLACIER DU MONT MALLET À SKI

Le glacier du Mont Mallet prend source entre la calotte de Rochefort (4001m) et le Dôme de Rochefort(3981m)

Sa partie supérieure est raide et entrecoupée de séracs et crevasses.

Le sommet de ce glacier, peu accessible, ne motive pas un aller/retour classique . L’ exposition inutile et prolongée sous des murs de glaces instables n’incite pas à la tranquillité …

Ainsi,  profitant d’un anticyclone exceptionnel et d’une nivologie favorable en ce mois de janvier , nous décidons de traverser les arêtes de Rochefort avec les skis sur le dos pour atteindre le haut du glacier.

LA TRAVERSEE DES ARETES DE ROCHEFORT:

C’est une course d’arête de difficulté modérée . Vertigineuse parfois , avec des passages en neige , glace et rocher.

L’été , c’est une course assez classique. Mais en ce mois de janvier , il n’ y a pas foule… Pour nous c’est parfait : le froid vif en partant du refuge Torino est vite oublié : temps parfait et surtout pas de vent!

C’est-à-dire qu’avec les skis sur le dos ce sera plus confortable!!

Après avoir traversé le col du Géant et remonté la gencive ,nous voici au pied de la Dent du Géant.

Les arêtes sont en parfaites conditions , le vent nul : c’est parti.

La course se déroule parfaitement et nous gardons un rythme régulier.

La remontée à l’aiguille de Rochefort est quasi sèche et le ressaut termine notre chevauchée  skis sur le dos.

Enfin le sommet ! En revanche , une petite surprise nous attend : la descente sur le col est en glace vive…

Crampons « alus  » déconseillés!

DESCENTE DU GLACIER DU MONT MALLET

Maintenant la descente commence. La neige est bonne : froide et légère . Nous quittons rapidement le soleil du col pour plonger vers la rimaye du Mont Mallet.

C’est le passage-clef à pieds l’été, et nous espérons ne pas avoir à faire de rappel. Mais  la glace  sous-jacente nous impose de la prudence : un corps-mort et nous voici 30 m plus bas.

Ensuite une rampe  diagonale entrecoupée d’une petite main-courante sur un pont de neige et nous voici enfin dans  la combe salvatrice.

 

 

 

Cette fois c’est du bon ski facile et poudreux en direction de la Brèche  Puiseux  et de la Mer de glace.