+ de 7 jours
Durée
Nepal
Destinations
Été
Dates
Bon niveau de randonnée
Niveaux

20 jours dont 12 jours de trek

Le Ladakh, « pays des cols », se niche entre les sommets de l’Himalaya occidental et le vaste plateau tibétain. Depuis son ouverture au tourisme, il s’est vu attribuer le surnom de « petit Tibet » en raison des similitudes géographiques et culturelles qui l’unissent à son voisin.

En guise d’acclimatation à l’altitude et après trois journées passées dans la vallée de l’Indus à découvrir les plus beaux monastères et palais des rois du Ladakh, nous partirons à la découverte de ces paysages sublimes où la vie hors du temps et loin de la civilisation moderne est aux antipodes de la surpopulation des mégapoles indiennes.

Parmi les multiples visages qu’offre le Ladakh, le Changtang est le territoire dont les paysages ressemblent le plus au plateau tibétain tout proche. Rattaché au Rupshu, ces hauts plateaux rarement visités des occidentaux sont ponctués de grands lacs turquoise comme ceux de Tso Kar et Tsomoriri que nous relierons au cours de notre traversée de douze jours de marche dans des déserts d’altitude dominés par de nombreux sommets glaciaires. Territoires austères aux espaces infinis et à la pureté de l’air incomparable, la présence humaine y est rare. Nous croiserons néanmoins les célèbres Chang-pa, nomades tibétains, éleveurs de yacks et de chèvres Pashmina dont la laine est si prisée de l’industrie du luxe.

En dernière partie de trekking, bien acclimatés après neuf jours de marche sur ces hauts plateaux, l’ascension facile du Mentok à 6 250 mètres comblera les amateurs d’altitude et offrira un point de vue incomparable sur l’étendue turquoise du lac Tsomoriri.

Monastères et palais ladakhis, grands lacs aux eaux de cristal, rencontre avec les nomades Chang-pa, ascension d’un sommet de plus de 6 000 mètres; le grand spectacle de l’Himalaya indien s’offre à nous.

 

Téléchargez la fiche technique

 

Les points forts du voyage

  • Découvrez les plus beaux palais et monastères de la vallée de l’Indus.
  • Douze jours de trek dans la partie la moins fréquentée du Ladakh à la rencontre des nomades tibétains.
  • L’ascension d’un sommet de plus de 6000 mètres techniquement facile.
  • Un encadrement par un guide de haute-montagne français UIAGM.
  • Un voyage en petit groupe de 10 personnes maximum, départ assuré avec 6 participants.

 

DATES

Du dimanche 16 août au vendredi 4 septembre 2020

 

Tarifs

Le prix par personne est de 3 940 € « aérien compris ».

* Le prix comprend

  • le vol aller-retour Paris / Delhi / Paris sur ligne régulière.
  • le vol Delhi / Leh sur compagnie nationale.
  • le transport en véhicule privé pour rejoindre le point de départ du trekking.
  • l’hébergement : 13 nuits sous tentes deux places durant le trekking / 4 nuits d’hôtel à Leh.
  • les repas : en trekking, repas sous forme de pique-nique le midi. Le soir, repas chauds à base de produits locaux préparés par un cuisinier local.
    En ville, repas de midi dans des restaurants locaux et repas du soir à l’hôtel.
  • la pharmacie collective.
  • l’encadrement par un guide de haute-montagne français.

* Le prix ne comprend pas

  • les assurances annulation et assistance rapatriement
  • les frais de visa (frais consulaire 60€ + 15€ de frais)
  • les pourboires
  • les boissons alcoolisées aux restaurants
  • le permis de photographier et de filmer dans les temples et les sites visités.

 

Niveau technique et physique

Niveau : Ce trekking fait partie des grands trekkings en Himalaya dans une région très peu parcourue.
Douze jours de marche, huit cols autour de 5 000 mètres d’altitude dont un col à 5 650 mètres.
Dénivelé quotidien positif inférieur à 1 000 mètres pour six heures de marche en moyenne par jour.
Le sommet, bien que dépassant les 6 000 mètres, est techniquement facile mais avec un dénivelé supérieur à 1 000 mètres depuis le camp de base, ce qui représente une longue journée en altitude.

Les personnes ne désirant pas faire le sommet pourront se reposer au camp de base ou explorer les environs en compagnie de l’encadrement local. Pas de portage, sinon un petit sac pour les besoins de la journée.

Le matériel (vivres, tentes…) durant le trekking est acheminé par des animaux de bâts.

L’altitude : Pour bien s’acclimater, il est important de prendre son temps et de ne pas monter trop vite en altitude. Le découpage des étapes tient évidemment compte de cet impératif et trois journées de découvertes à Leh et ses environs permettent une bonne acclimatation. Caisson hyperbare et téléphone satellitaire complètent l’équipement de sécurité pour faire face aux pathologies d’altitude.

Vous retrouverez dans la fiche technique toutes les informations nécessaires pour ce voyage.

Informations additionnelles

AgeAdulte

Programme détaillé

Partir à la rencontre de cultures et de mentalités différentes implique une acceptation de ces différences et leur respect.

J 1          Départ de Paris en début de matinée sur vol régulier. Arrivée à Delhi en milieu de nuit.

J 2          Après récupération des bagages et formalités de douane, transfert au terminal des vols intérieurs, enregistrement du premier vol à destination de Leh. Arrivée à Leh en tout début de matinée après une heure de vol. Transfert à l’hôtel et premier contact avec la capitale du Ladakh ; vieille ville, rues marchandes, balade jusqu’au sommet de la colline de Namgyal où s’élève le palais royal Glechen. Leh se situe à 3 500 mètres d’altitude et nos premiers pas se feront au ralenti.

J 3          Pour commencer notre acclimatation en douceur nous partirons en véhicules 4X4 à la découverte de quelques-uns des plus beaux monastères de la vallée de l’Indus ; Likir et Alchi dont les fresques murales sont parmi les plus somptueuses du monde himalayen. Nouvelle nuit à l’hôtel à Leh.

J 4          Quatre heures de marche pour atteindre le village monastère de Phyang avec une montée progressive à un col à 3 800 mètres d’où la vue s’étend sur les massifs de Stok et de Matho (sommets à plus de 6 000 mètres). Retour à Leh en véhicules et dernière nuit à Leh avant le grand départ.

J 5          C’est maintenant bien acclimatés que nous effectuons le transfert jusqu’au village de Rumtsé, point du départ du trekking et situé à 80 kilomètres au Sud de Leh. En route, nous visiterons les monastères de Shey (ancien palais d’été des rois du Ladakh) et de Tikse (splendide gompa de l’ordre gelugpa, surnommé le petit Potala tant sa construction rappelle le palais du Dalaï Lama à Lhassa). Première nuit sous tente à Rumtsé après avoir rencontré notre équipe de muletiers.

J 6          Départ du trekking pour une première journée volontairement courte (quatre heures de marche seulement) nous conduisant à Chörten Sumba où nous établissons le camp à 4 450 mètres.

J 7          Les choses sérieuses commencent aujourd’hui avec le passage de deux cols d’altitude, le Kumur La à 4 950 mètres et le Manda Chal La à 5 000 mètres. Camp à Tisaling à 4 900 mètres dans un amphithéâtre naturel.

J 8          Courte mais raide montée au Shingbuk La à 5 230 mètres. Du col, magnifiques vues sur le lac Tso Kar qui signifie lac blanc en ladhaki du fait de la présence du sel qu’il contient. Longue descente jusqu’au campement de Pongunagu à 4 600 mètres.

J 9          Aujourd’hui, marche à plat le long du lac Tso Kar où les nomades viennent récolter le sel qui sera transporté à dos de yacks. Observation de nombreux oiseaux migrateurs qui passent l’été sur les rives du lac. Camp à Nuruchan à 4 650 mètres.

J 10       Après avoir quitté les rivages du lac Tso Kar, nous poursuivons au Sud pour se rapprocher du lac Tsomoriri. Passage du Horlam La à 4 950 mètres et descente aux pâturages de Rajun Karu où nous partageons l’espace avec les nomades.

J 11       Après un petit moment passé avec les bergers nomades, nous nous dirigeons vers le Kyamaru La 5 430 mètres. Campement à Gyama à 5 100 mètres le long d’un petit cours d’eau dans un environnement très sauvage.

J 12       Courte montée en direction du Koste La à 5 380 mètres. A Gyama Sherma nous quittons le chemin direct de Tsomoriri pour nous diriger à l’Ouest sous le col de Lanyal, camp à 5 200 mètres.

J 13       Passage du Lanyal La à 5 650 mètres, le plus haut col de notre itinéraire, moins de 500 mètres de dénivelé mais l’altitude se fait sentir. Camp dans les pâturages de Lanyal à 4 850 mètres.

J 14       Par une belle vallée en descente douce, nous atteignons le Manenchan La situé sous la face Sud Ouest des Mentok. Cap plein Nord avec 300 mètres de montée dans le vallon de Manenchan pour établir un camp de base vers 5 100 mètres d’altitude.

J 15       Départ à trois heures du matin pour atteindre le Mentok à 6 250 mètres afin d’admirer le lac Tsomoriri depuis un belvédère le surplombant de presque 2 000 mètres !

En conditions normales, nous progresserons sur la neige sur seulement les deux cents derniers mètres de l’itinéraire remontant un glacier débonnaire où l’encordement ne sera pas superflu en raison de la présence de quelques crevasses. Retour au camp au terme de douze heures d’efforts largement récompensés par une vue inoubliable

J 16       Aujourd’hui, pour nous reposer des efforts de la veille, ce n’est que de la descente le long de la rivière Phirtse. Alternant les passages entre d’impressionnantes falaises et vallées ouvertes, nous atteignons Kyangdom à l’extrémité Sud du lac Tsomoriri. Camp à proximité du lac. Magique…

J 17       Dernière journée de trekking le long des rives du lac Tsomoriri que nous contournons par l’Ouest. Au terme de douze jours de marche, totalement imprégnés de la magie des lieux, nous parvenons à Karkoz, seul village permanent de notre itinéraire. Situé à 4 600 mètres, Karkoz est un des plus hauts villages du monde. Denier camp à proximité du village, non loin du lac.

J 18       C’est à regret que nous quittons les grands espaces pour une journée de sept heures de route (220 kilomètres) afin de retrouver Leh en fin d’après-midi. Superbes paysages à travers les spectaculaires formations rocheuses du Rupshu avant de retrouver la vallée de l’Indus. Installation à l’hôtel à Leh.

J 19       Vol matinal pour Delhi. Transfert en ville et dépose des affaires à l’hôtel. Visite de quelques sites incontournables de la capitale indienne dans la chaleur de la mousson et l’agitation de la mégapole qui contrastera fort avec la fraîcheur et la sérénité du Changtang. Passage à l’hôtel pour un petit rafraîchissement et transfert à l’aéroport pour enregistrement du vol retour.

J 20       Arrivée à Paris en début de matinée.

En option la visite du Taj Mahal le vingtième jour avec retour à Paris J21. Prévoir 160 € à régler sur place comprenant le transfert routier aller-retour à Agra, les droits d’entrée sur les sites, l’hôtel et les repas à Agra.

  

Ce programme peut être modifié suivant les problèmes de transports locaux, et également pour des raisons de sécurité, de météorologie, d’imprévus, de niveau et du désir des participants.

carte-ladakh

Réservation

Pour vous inscrire vous pouvez remplir le formulaire de contact ci-dessous ou nous écrire à voyages@guides-mont-blanc.com

Téléchargez le bulletin d’inscription

Pour toutes informations, nous vous invitons à nous contacter par mail ou par téléphone au +33 (0)4 50 47 76 55 (Saint-Gervais).
Nous pourrons ainsi vous guider dans la réalisation de votre projet.