Belle escapade en Oberland

Belle escapade en Oberland

L’arête sud du Grossbielenhörner. Quelle belle ambiance!

 

Plus d’une vingtaine d’année de courses ensemble….. Je retrouve Catherine, fidèle en amitié avec plaisir pour une semaine  de course.

Une semaine de courses mais également d’échanges sur nos voyages, nos enfants…

Guider, conseiller un vrai métier. Comme d’hab j’ai quelques idées de courses que je lui propose. Je sais qu’elle acceptera car la confiance réciproque que l’on se porte, l’envie de découvrir de nouveaux terrains de jeux va encore nous apporter à l’un comme à l’autre un vrai plaisir.

J’aborde ma 46 ème saison de guide sans complexe, conscient du bonheur que j’ai  d’avoir durant toutes ces années découvert de superbes massifs, de très belles courses par des itinéraires différents.

La curiosité est l’essence même de ce métier. Elle est indispensable, elle génère l’énergie dont a besoin un guide âgé pour travailler sereinement avec motivation. Cette curiosité est aussi, et c’est très important un facteur de sécurité. La  remise en question obligatoire pour chaque nouvel itinéraire impose de garder le niveau, de s’intéresser à la cartographie, et surtout de chercher auprès des plus jeunes les informations techniques  dont on aura besoin pour ces nouvelles courses.

Catherine aurait souhaité cette semaine effectuer de belles courses de neige  Que nenni, les conditions en haute montagne ne sont pas top. Nous décidons d’un commun accord de migrer en suisse centrale plus précisément dans le massif de la Furka.

Notre objectif sera le Gross Bielenhörner que nous gravirons par l’arête sud. Je sais que Catherine dispose d’un foncier à toute épreuve entretenu par une pratique assidue du vélo et du kayak de mer.

Nous décidons de dormir dans un petit refuge hôtel, à Tiefenbach, sur la route du col de la Furka pas très loin d’Andermatt.

La montée au refuge Sidelenhütte est vite avalée. Le chemin est magnifique bordé de splendides emplacements de bivouac.  Nous filons rapidement en direction de l’arête sud en passant sous de beaux gendarmes qui ont servi de supports pour les magnifiques photos de pub de la marque Mammut.

Une cordée de deux jeunes suissesses nous précède. Le terrain se redresse, nous nous encordons, une variante de « vieux guide » visualisée du bas nous permet de dépasser sans la déranger la cordée féminine.

De belles longueurs bien protégées, sur un granite magnifique, d’un niveau parfaitement adapté à notre entraînement  s’enchaînent tranquillement. L’équipement est oberlandais:

« so good,tiptop » comme le diraient nos amis guides oberlandais.

Après quelques manips de cordes  plus technique, nous rejoignons un amphithéâtre, réduisons la corde et progressons dorénavant les anneaux à la main. Les dernières longueurs de corde plus techniques nous conduisent au sommet, accueillis par deux chamois qui nous bluffent par leur aisance.

La vue est magnifique. Le Gross Fukahorn et la tour d’Hannibal  sont en face de nous. Au second plan les neiges éternelles des 4000 de l’Oberland brillent de 1000 feux.

Catherine est ravie tout comme moi. Plaisir partagé d’une ascension ou tout s’enchaine.

 

Désescalade  suivie de  7 ou 8 rappels intelligemment équipés, quelques pierriers … c’est la bière au refuge Sidelenhütte et une belle rencontre avec un jeune guide de Saas Fe qui me fait partager ses connaissances du massif : « Tu devrais faire le Gross Furkahorn, c’est super !! »  C’est ça le bonheur du métier, échanges succincts mais riches avec nos collègues…. Métier de roi !!

 

refuge sidelenhutte

 

Juste avant de redescendre du refuge nous retrouvons nos deux charmantes suissesses distancées ce matin qui sont radieuses. Décidément quelle belle journée.

Descente tranquille par le chemin de montée… quelques ruisseaux à traverser, de beaux gazons … Nous passons sous le Klein Bielenhörner et sa  belle voie Perrenoud .Catherine est ravie …. Le guide est comblé dopé par l’envie de revenir dans ce beau massif !! Pas belle la vie !!!

Le lendemain, nous gravirons une splendide voie au Räterischsbodensee, près du col du Grimsel, belle façon de clôturer cette semaine de  Schweitz plaisir !!

 

 

Raterichbodensee