Auteur : stephane vrinat

Auteur : stephane vrinat

Du Lenzspitze au Dirruhorn, 5 fois 4000m dans la journée. Ce week-end Gille est venu me rejoindre. Cela fait sept ans qu’on se côtoie. La première fois nous nous sommes rencontrés par hasard, comme bien souvent. J’avais pris un Dom de Mischabel au tour de rôle à l’époque, en me disant « Tiens je suis jamais

Ski sauvage au delà du Bonhomme En ces temps anticycloniques, il faut bien accepter de fournir un petit effort pour trouver des espaces vierges. Ayant un peu de temps, avec Nadège, Nico et Donatien, nous avons choisi de passer une nuit au refuge de la Croix du Bonhomme afin d’y quérir un peu de quiétude.

Täschhorn-Dom, funambulisme entre ciel et terre

Les Aiguilles du Diable, 6 fois 4000 mètre dans la journée En cette fin de mois d’août les conditions sont plutôt sèche. Il a neigé il y’a quelque jours, mais rien de bien conséquent. Aussi nous optons avec Cat pour des 4000 à prédominance rocheuse, la traversée des aiguilles du Diable. Cet ensemble de sommet

Zinalrothorn, Rothorngrat et arête nord un voyage grandiose Situé sur la ligne de crête qui relie la Dent Blanche au Weisshorn au cœur du Valais, le Zinalrothorn avec ses 4221m est un magnifique belvédère. La Rothorngrat qui est l’arête sud-ouest du Zinalrothorn est une des plus belle course du Valais. Le rocher est excellent, les

Arête de Peuterey, un long voyage vers le Mont-Blanc L’arête de Peuterey, menant au Mont Blanc fait partie des gros morceaux quand on souhaite cocher le « challenge des 82 4000m ». Cat qui à commencé l’alpinisme il y’a a peine plus de 2 ans, s’est mise cette idée en tête à la fin de sa traversée

Eperon Migot, l’alpinisme au service de l’esthétisme En ce début juin les conditions dans les courses de neige sont plutôt bonne. Comme bien souvent les perturbation du mois de mai ont bien collé de la neige dans les pentes raide. Avec Emmanuel avec qui nous avons déjà fait quelques courses, l’objectif est de progresser vers

Ski-alpinisme, Haute route de l’ Oberland En ce mois de mai perturbé trouver un créneau météo pour effectuer une haute route de l’Oberland relève de la gageure. Finalement après avoir patienté et reporté, nous trouvons une fenêtre de tir cette semaine. Comme il arrive, la loi de Murphy s’abat sur nous à la veille du

Ski-alpinisme à la dent d’Hérens En ce début Mai la météo est plutôt capricieuse en altitude, et gravir des 4000m demande une certaine flexibilité organisationnelle pour saisir les créneaux météo. Encore une fois nous avons opté pour un plan C avec Cat. La Dent d’Hérens est un fier sommet. S’inscrivant dans la continuité de l‘arête

Aletschorn, une journée qui compte double! C’est l’histoire d’un plan C. A l’origine on avait prévu avec Cat de faire de la pente raide en altitude ce week-end. Mais avec l’hiver sec que nous subissons la neige n’a toujours pas collée dans nos projets. La météo étant belle ce week-end il ne fallait cependant pas