Tour Ronde Brenva ski-alpinisme

Tour Ronde Brenva ski-alpinisme
face sud de la Tour Ronde, raide mais pas trop

Tour Ronde, face sud en traversée

traversée tour ronde brenva itinéraire topo
traversée tour ronde brenva itinéraire topo

La traversée de la tour Ronde avec descente sur son versant Brenva est un des plus beaux itinéraires à ski du Massif du Mont-Blanc. A la croisée entre la freerando avec un ratio descente/montée supérieur à 4  et le ski-alpinisme dut à son caractère très alpin, cette excursion fait parti des objectifs incontournables pour les très bons skieurs.

La traversée de la Tour ronde est avant tout un magnifique voyage qui permet de skier face à un des versants les plus majestueux du Mont-Blanc, le versant Brenva. Par ailleurs on utilise toutes les compétences du ski-alpinisme passant de la montée en peaux, à celle en crampons, on se paye même le luxe d’un court passage en mixte pour atteindre le sommet, et la descente sans être extrême nécessite de sérieuses compétences en ski. Le dénivelé conséquent et les expositions variées font qu’il est difficile de trouver des conditions de neige homogènes sur l’ensemble de la descente, aussi faut il être prêt à skier « toutes neiges ».

premiers virages versant Brenva
premiers virages versant Brenva

Voila déjà quelques années que nous nous fréquentons avec Iris et Harry quand je leur propose d’aller visiter ce monument du ski, ils sont tout de suite emballés. Il faut dire qu’avec 500m de montée pour 2500m de descente , des pentes avoisinant les 45°, le tout dans un des cadres les plus prestigieux des Alpes, la proposition est aguichante… Pour moi c’est caviar, je les connais très bien, je sais de quoi il sont capable, ils sont rodés sur les manips de cramponnage, rempotage, il sont affûtés et savent skier « safe ». Les conditions très stables nous permettent d’envisager la descente de manière assez détendu à compter du moment ou on n’arrive pas trop tard dans la première pente qui chauffe vite. Nous partons donc du sommet du « Skyway  » après avoir traversé le tunnel du Mont-Blanc et après une courte descente gravissons la Tour Ronde. Au sommet on est au calme, il fait bon, nous sommes seuls…

A la descente, les premiers virages sur l’arête sont impressionnant la pente plonge de part et d’autre et la vision grand angle qui nous est offerte est époustouflante. Une fois que nous avons basculé sur le versant Brenva, si la pente est plus soutenue l’ambiance redevient plus classique si on ne tient pas compte du cadre grandiose dans lequel on évolue. La première pente est bien décaillée, limite un peu trop, il faut dire que l’on a pas réussi à prendre la première benne ce matin, la combe qui suit porte plutôt bien dans le haut, mais deviens assez vite croûtée et nous devons exploiter nos compétences techniques peut être d’avantage que dans les pentes raides du haut! Finalement cela se ramollit et nous rejoignons le replat du glacier de la Brenva ou nous nous ré-encordons bien long et remettons les peaux de phoques avant de traverser une zone très crevassée. Arrivé à l’ombre des dames anglaise la neige est en vieille poudre et c’est avec plaisir que l’on repasse en mode descente; mais arrivé sous la noire de Peuterey c’est une neige dure qui nous attend dans des pentes soutenues et je suis heureux d’être avec Iris et Harry en qui je peux faire confiance pour garder la maîtrise dans ces conditions. Enfin la pente s’ adoucie et c’est comblés que nous gagnons le Valveny pour y déguster une bière bien méritée…

Même si les conditions de neige n’ont pas toujours été faciles, cette journée restera assurément gravée dans nos mémoires, et pour ma part j’y retournerais avec plaisir…

Matériel :

arrivée dans le valveny
arrivée dans le valveny

-skis, peaux, couteaux, bâtons et chaussures de rando, un sac a dos de 35l environs

-DVA, pelle, sonde

-kit de secours en crevasse (40m de corde semble un minimum)

– baudrier, crampons, piolet

-bonnet, un buffle, deux paires de gant (une fine, une chaude)

– 1 t-shirt (manche longue technique), une polaire fine, une petite doudoune ou un grosse polaire, une veste  (gore-tex ou assimilé)

– un pantalon de ski (fin et respirant plus un collant fin, )

-une paire de lunettes de soleil et un  masque

– un thermos (0.75l) plus une bouteille d’eau (0.5 à 1l)

– une frontale, une petite trousse de secours (compeed, aspirine , spasfond, smecta), mouchoirs , crème solaire, lipstick, appareil photo, carte, altimètre, boussole

Préparer sa sortie:

météo dans le val d’Aoste

bulletin avalanche du val d’Aoste

horaire des remontées

Carte