Mont rose spicy noodles tour

Mont rose spicy noodles tour

Spicy Noodle Tour, le spaghetti tour version sport

Traditionnellement le spaghetti tour est une expression pour parler de la traversée du Massif du Mont Rose classique. Permettant en 5 ou 6 jours de relier une dizaine de 4000 m pas trop techniques, c’est un beau voyage. Cette fois-ci l’objectif était de traverser le massif en enchaînant les plus gros sommets par des courses d’une autre envergure, un programme un peu plus épicé…

Accompagnant Cat dans son projet “#montagnessansfrontieres” pour lever des fonds pour l’ONG médecins sans frontières, l’idée étant de traverser les Alpes occidentales d’est en ouest, nous sommes donc partis du Mont Rose pour ensuite prendre la direction de l’ouest et rejoindre Klein Matterhorn en 5 jours.

 

Le voyage continuera ensuite, mais nous y reviendrons plus tard.

 

J1 Zermatt – Monte Rosa hutte

Pour Cat l’idée est de traverser les Alpes à la force de ses mollets principalement, elle est donc partie de l’église de Zermatt à pied et je l’ai rejointe à Rottenboden par le train avec les sacs. De là nous avons pénétré la vallée abritant la Pointe Dufour. Presque tout notre itinéraire se déroule devant nos yeux, le Mont Rose, les Lyskamm, les Breithorn… Les sacs à dos de 28L offerts par “Blue Ice” en soutien au projet #montagnessansfrontieres sont remplis à ras bord; il faut dire qu’ en ce début de saison tous les refuges ne sont pas encore gardés ce qui implique d’amener la popote… Quoi-qu’il en soit le paysage est grandiose, nous prenons la mesure de la vallée en la découvrant! Ici le massif est bien plus étendu que le massif du Mont-Blanc. La Monte Rosa hutte n’est pas gardée, nous passons l’après-midi à faire de l’eau et nous reposer car le lendemain une grosse journée nous attend.

J2 Traversée du  Dufourspitze

Le lever à 1h du matin pique un peu, mais c’est le jeu! L’ascension commence par près de 1700 m de dénivelé dans du terrain glaciaire sans difficulté, mais tout de même un peu fatiguant… La vue sur les 4000m entourant Zermatt est époustouflante, avec le lever de soleil, c’est féerique. Arrivés vers 4550m la partie rocheuse menant à la Dufourspitze commence. En ce début de saison toutes les vires rocheuses sont recouvertes de pentes de neige ce qui ralentit sensiblement notre progression. Nous parcourons donc toute l’arête en crampons… L’ambiance est franchement aérienne, nous atteignons le deuxième sommet des Alpes à 4634m. Mais, la journée est loin d’être finie. L’arête S-E mixte qui nous attend est délicate avec toute cette neige, et le terrain qui pourrait être presque débonnaire si le rocher était sec, nous demande beaucoup de précautions. Finalement c’est dans une neige fort humide et pénible que nous rejoignons la Pointe Zumstein et son terrain plus avenant, et, de là, le refuge Margherita, fourbus mais heureux…

J3 Petite brochette de 4000m du Mont Rose

Cette troisième journée nous permet de transiter vers le refuge Gnifetti à 3600m histoire de nous reposer un peu plus bas en altitude. Au passage nous en profitons pour enchaîner les 4000m classiques, Punta Parrot, Ludwighohe, Corno Nerro, Pyramide Vincent.  Un jogging de récupération après la journée d’hier! Nous arrivons vers 10h du matin au refuge, repos (bien mérité).

J4 Traversée des Lyskamm et Castor

Après cette journée de repos au refuge Gnifetti, nous repartons à 4h du matin pour les Lyskamm. Le regel est bon, mais un vent de nord bien présent nous accompagnera toute la journée. Arrivée au pied du Lyskamm et une bonne trace nous accueille, ça nous change du Dufourspitze… Cette traversée est d’une esthétique remarquable! Tout autour de nous s’étendent les sommets du Mont Rose et du Valais, au loin nous apercevons la Barre des Écrins objectif final du voyage de Cat. La traversée continue avec le Castor beaucoup plus facile et bien tracé. Finalement c’est vers 14h que nous rejoignons le bivouac Rossi-Volante. L’après-midi est passée à faire de l’eau et à se reposer.

J5 Traversée des Breithorn

Pour clore cette partie du périple, nous traversons toutes les arêtes reliant la Roccia Nera au Breithorn occidental. La météo est moins belle que les jours précédents mais nous permet tout de même de réaliser la course. Une trace peu marquée et pas toujours placée au mieux nous accompagne. Deux rappels sur l’arête sont franchis grâce à l’ ”escaper”, petit outil bien pratique, mais facétieux. La remontée au Breithorn central est encore bien enneigée et nous ne quitterons pas les crampons. Les conditions nous obligent à faire plus de longueurs que de coutume, mais cela reste plus commode qu’à la Pointe Dufour. Finalement c’est dans les nuages que nous atteignons le Breithorn occidental 16ème 4000m de ce Spicy Noodles Tour!

Quelques jours de repos avant la suite de nos aventures…

 

Infos concernant le Spicy Noodles Tour

Matériel : un Kit crevasse et un reverso par personne, 5 friends du 0.4 au 2, un petit jeu de nuts, 30m de corde d’attache, un escaper, plus le matériel classique d’alpinisme.

Si les refuges ne sont pas gardés, ou que vous passez par Rossi-Volante un duvet light et chaud est vivement conseillé, ainsi qu’un réchaud compact et des « liofs »! 5 jours c’est long, essayez d’être léger…

Attention Zermatt n’est pas accessible en voiture, nous nous sommes garés à Taesch, parking couvert en face de la gare : 8chf/jours

Météo