Face Ouest du Dôme des Glaciers

Face Ouest du Dôme des Glaciers

Le 15 Mai dernier nous sommes allés avec mon client Christian skier la face ouest du Dôme des Glaciers. C’est une magnifique pente de neige en face du refuge des Conscrits d’environ 800 m à 45°. Du ski de pente raide donc où la chute est interdite, une pratique que nous ne faisons pas tout les jours avec client. Mais je connais bien Christian depuis quelques années, il a de l’expérience dans ce domaine et je connais ses capacités. Nous avons d’ailleurs fait quelques couloirs d’entrainement cet hiver. Mon boulot dans ce genre de pratique est de trouver les meilleures conditions, assurer à la montée, chercher le meilleur itinéraire et sortir la corde si besoin pour de courts passages en descente.

Nous sommes montés la veille dormir au refuge des Conscrits gardé tout le mois de mai. Nous avons pas mal porté les skis mais c’est un super coin bien tranquille pour le ski de rando à cette époque.

Lundi matin après un départ vers 6h nous montons au col des Glaciers en peaux de phoque.

Du col une très belle arête nous relie au Dôme des Glaciers, impressionnante au printemps avec ses grosses corniches. Nous prenons donc le temps, en crampons et skis sur le sac pour traverser cette partie délicate qui donne un caractère bien complet à la course.

L’arête ensuite s’adoucit et nous pouvons rejoindre paisiblement le sommet du Dôme à 3600m. La montée de 6h15 nous a un peu entamés et nous faisons une pause avant d’attaquer les choses sérieuses !

Après une petite désescalade en crampons dans du mixte nous chaussons juste en dessous de l’arête en pleine pente ! Le premier virage est souvent le plus dur à engager mais nous voyons vite que les conditions sont super. Les orages des derniers jours ont déposé une petite couche de neige restée poudreuse, la pente est lisse et elle n’a pas transformé au soleil.

Nous skions d’abord l’épaule pour rentrer progressivement dans la pente et se mettre en confiance. La pente centrale est belle,  large, assez soutenue et nous nous régalons. Plus bas pour éviter de faire des rappels dans une barre de séracs, nous traversons complétement à droite pour aller trouver une écharpe de neige nous menant dans un couloir secondaire.

La neige devient printemps mais toujours bonne et nous ne trainons pas trop car nous skions sous un immense sérac, l’ambiance est magnifique! Une dernière difficulté pour passer une petite barre rocheuse en dérapage et nous savourons les pentes finales jusqu’au glacier de Tré la Tête.

Nous avons le sourire, les conditions étaient très bonnes dans l’ensemble pour cette descente réalisée entièrement ski aux pieds et sans rappel. Maintenant il ne nous reste plus qu’à aller boire une bière à Tré la Tête !