Couloir des cosmiques-glacier de Taconnaz

Couloir des cosmiques-glacier de Taconnaz
couloir des cosmiques on laisse parler la poudre

Ski de pente raide à l’aiguille du Midi

Cette semaine nous avons profité des conditions froides et stables pour parcourir un des beaux itinéraires de ski de pente raide au départ de l’aiguille du Midi, la combinaison couloir des cosmiques – glacier de Taconnaz.

Couloir des cosmiques 5.1 E3

Situé en versant nord juste en dessous du refuge du même nom le couloir des cosmiques est un des grands classiques de ski de pente raide du massif. L’accès à ce couloir est rapide, en effet après quelques virages d’échauffement pour rejoindre le pied de la face sud de l’aiguille du Midi en 5 minutes d’escalier en ski on rejoint le haut du couloir (juste à droite du captage d’eau du refuge). Le plus simple pour rentrer dans le couloir est de l’attaquer par sa rive droite. Après 20-30m de dérapage ou de désescalade en crampons (en fonction des conditions) on rejoint un relais de rappel (à vérifier).De là en 50m de rappel minimum (60m préférable) on arrive au départ du couloir à proprement parlé.

Les premiers virages côtoient les 50° et la fréquentation du lieu rend souvent la neige dure dans cette partie peu large. Par ailleurs le couloir n’étant pas franchement rectiligne l’exposition n’est pas négligeable. Plus bas le couloir des cosmiques s’élargit et la pente faiblit, la skiabilité augmente et les virages peuvent s’allonger.

Le pied du couloir est un endroit magnifique mais hostile, sous les séracs du col du midi et de la face nord du mont blanc du tacul, il ne faut pas traîner…

L’idéal alors est de couper direct vers le milieu de la jonction, cette partie très crevassée nécessite un bon enneigement. Au milieu de plan glacier on est plus tranquille et on peut mettre les peaux pour rejoindre la jonction en une vingtaine de minutes.

 

 

 

Glacier de Taconnaz 4.2 E3

La deuxième partie de cet itinéraire est moins technique, mais l’itinéraire est moins évident à trouver, moins fréquenté, et on évolue au milieu des séracs dans un cadre particulièrement hostile ou il faudra savoir faire preuve d’efficacité.

De la jonction on rejoint la rive droite d’un eperon rocheux dont le sommet est coté 2642m, c’est là que la descente à ski du glacier de Taconnaz commence. Une fois passé ce ressaut on tire à gauche pour passer l’eperon suivant en rive droite du glacier de Taconnaz dont on s’échappe aussitôt pour rejoindre la rive droite du vallon vers 2200m. Pour rejoindre cette rive droite on traverse un talweg fortement exposé aux chutes de seracs! La suite est plus avenante bien qu’encore exposée, de grandes pentes prenant le soleil l’après-midi nous dominent et en dessous il reste des barres rocheuses qu’il vaudrait mieux ne pas sauter…  Quand on rejoint la morraine en rive droite au point 1738m l’ambiance se détend plus franchement.

En arrivant dans les énormes paravalanches on tire vers la droite pour chercher un point côté 1116m d’où l’on rejoint facilement les Bossons où nous avions laissé une voiture le matin.